Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2016.06.06

Apports des neurosciences pour l’entreprise et à titre individuel

Les apports des sciences cognitives se sont approfondis ces dernières années

En particulier, la recherche en neurosciences, cette discipline qui permet de comprendre le fonctionnement de notre cerveau, apporte des lectures très claires sur la compréhension des émotions, des processus de décision, des mécanismes de l’information.

Quels enseignements peut-on en tirer dans le monde de l’entreprise pour faciliter les transformations, traiter la complexité et, notamment, faire progresser le leadership, la motivation, le travail collaboratif ?

Appréhender les processus mentaux, les motivations et les ressentis des acteurs de l’entreprise - managers, collaborateurs et dirigeants -, aide à mener les transformations avec succès, à mettre en œuvre des stratégies innovantes, à gagner en efficacité et en performance.

Afin d’être au plus près d’une réalité à laquelle les individus aspirent, nous parlerons de performance « écologique ».

Exemples de bénéfices reconnus par les neurosciences pour l’entreprise :

-   Conjuguer épanouissement des personnes ; engagement au travail et performance « écologique »

-   Développer l’efficience et la Qualité de Vie au Travail

-   Mobiliser son intelligence adaptative

-   S’appuyer sur la capacité de chacun à changer et incarner le changement

-   Encourager l’émergence de nouvelles façons de travailler

-   Favoriser le bien-être relationnel, opérationnel et essentiel

-   Améliorer la relation aux autres

-   Réduire le stress et mieux vivre le présent

Quels enseignements peut-on tirer à titre individuel pour améliorer bien-être et efficacité ?

Les études scientifiques montrent que notre niveau général de bien-être et d’émotions positives dépend à 50% de notre patrimoine génétique, et à 10% de nos conditions de vie. Chacun a donc une marge de progrès de 40%. 

Les neurosciences apprennent à tout un chacun à cerner ses sources de motivation durables, profondes et inconditionnelles, celles qui permettent de se réaliser dans l’énergie positive et le plaisir.

Les récentes recherches en psychologie positive mettent en évidence, grâce à l’imagerie cérébrale, les réactions cérébrales et biologiques associées non seulement aux émotions positives, mais aussi aux états de conscience qui leur sont liés. Elles ouvrent des perspectives nouvelles sur les capacités mentales et émotionnelles qui nous aident à savourer la vie, résoudre les problèmes et surmonter l’adversité. En un mot, heureux au travail.

Six principes de la psychologie positive :

  1. Il est possible d’accroître notre niveau de bien-être subjectif
  2. Les ressentis positifs, la capacité à se sentir bien relèvent d’un entraînement régulier, un entraînement qui modifie, progressivement, et à long terme, nos câblages, donc nos automatismes cérébraux
  3. Cultiver des émotions positives est une attitude de bien-être et de santé
  4. Les relations aux autres sont un moteur important
  5. Le bien-être est aussi une affaire de conscience et d’attention
  6. Le bien-être de notre esprit passe aussi par celui de notre corps

Il est donc possible d’imaginer l’efficacité d’une équipe de travail dans laquelle les collaborateurs seraient à la fois positifs, dynamiques, généreux et reconnaissant envers les autres.

Autant de territoires communs, autant de pistes d’action pour entraîner l’entreprise et l’individu dans une dynamique individuelle et collective de mieux-être et d’efficacité.

Publié dans 1. Accueil